Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

aidants

FICHE DE REPERAGE DES PROCHES AIDANTS DANS LE DEPARTEMENT DU TARN

Publié le par Bernard Pradines

Publié dans Actualités, aidants, domicile

Partager cet article
Repost0

Création d’un Collectif 81 Respect pour nos aînés

Publié le par Bernard Pradines

On nous communique :

A l'image de nombreux collectifs crées durant le premier confinement de 2020 tels que "Touche pas à mes vieux" dans le 31, Collectif 42, nous avons voulu créer ce collectif pour donner un espace de parole aux familles qui ont confié leur proche à un Ehpad et n'osent pas s'exprimer, pour défendre la place de nos aînés dans la société civile et dans les Ehpad, et soutenir toutes les initiatives qui vont dans le sens du respect et du bien-être de nos proches aînés.

Trop de mesures qui privent les libertés des familles et résidents, réduisant leur implication, existent encore dans certains Ehpad du Tarn :

- visites autorisées uniquement de 13h30 à 17h30. Les proches qui travaillent ne peuvent visiter leur parent que le WE.

- Parent laissé devant la porte s’il est 17h30 sans pouvoir raccompagner leur parent.e résident.e dans sa chambre, chez elle ou chez lui, malgré sa demande sous prétexte de l’organisation.

- Aucune possibilité d’accompagnement aux repas dans l’Ehpad par la famille

- vérification du passe sanitaire des familles au quotidien sans prendre des mesures qui permettent de limiter cette contrainte (enregistrement du passe sanitaire et familles des résidents par exemple)

- non-application de la loi du 2 janvier 2002 rénovant l'action sociale et médico-sociale et concrétisée par le décret n°2004-287 du 25 mars 2004 relatif au conseil de la vie sociale.

Le Conseil de la Vie Sociale est un outil destiné à garantir les droits des usagers et leur participation au fonctionnement de l'établissement d'accueil.

Sans la mise en place du CVS, aucune démocratie participative n’est possible. Les résidents et les familles se voient toute décision imposée.

- Aucune réaction des instances tutélaires (ARS, département et préfecture) sur cette non-application de la loi, et ce malgré la saisie de la personne qualifiée qu’ils ont désignées ;

- Aucune information des résidents et familles sur la possibilité de saisir la personne qualifiée pour défendre leurs intérêts ;

- Aucune évaluation du bénéfice/risque lors de l’isolement en chambre de personnes atteintes de démence lors d’un épisode covid. Isolement de 10 jours sans possibilité d’aide de la part d’un proche ayant le passe sanitaire et un test négatif, au risque de le voir perdre 3 kilos et de le désorienter complètement et finalement aboutir à un changement d’unité aggravant son état.

- Des déroulements de journée, rythmés selon le planning du personnel et non selon celui du résident : ex : dîner 18h, coucher avant 20h… et il faudrait qu’ils dorment jusqu’à 7h du matin...

- Trop de familles souffrent du non-accompagnement de leur proche atteint de démence dans des unités dites protégées, où leur liberté d’aller et venir est entravée sous prétexte de sécurité. Aucune stimulation ni activité psychosociale n’est proposée, si ce n’est d’attendre que la journée passe. S’ensuit l’aggravation des comportements.

Les faits cités ci-dessus sont des réalités qui existent encore et devant lesquelles il faut réagir.

Le Collectif 81 veut être un espace de paroles pour les familles afin d’être force de propositions et d’actions pour faire changer et avancer la condition des personnes âgées confiées aux établissements.

Pour contacter et rejoindre le collectif : collectif81respectpournosaines@gmail.com

06 15 15 32 96

https://www.facebook.com/Collectif81ehpad

Publié dans Actualités, EHPAD, aidants

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>